La Fondation Gates s’engage à allouer 2,1 milliards de dollars pour faire avancer l’égalité des sexes dans le monde entier

Africa Press Releases

Les engagements pris lors du Forum Génération Égalité feront progresser l’indépendance économique des femmes, renforceront la santé et le planning familial et accéléreront la présence des femmes aux postes de direction, car les femmes souffrent de manière disproportionnée de la pandémie.

PARIS, 30 juin 2021 /PRNewswire/ — Dans le cadre du Forum Génération Egalité organisé par l’ONU Femmes et co-organisé par les gouvernements du Mexique et de la France, la Fondation Bill & Melinda Gates a annoncé aujourd’hui un engagement de 2,1 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour faire progresser l’indépendance économique des femmes, renforcer la santé et le planning familial des femmes et des filles et promouvoir les fonctions de leadership des femmes.

Le forum, qui se déroulera à Paris du 30 juin au 2 juillet 2021, rassemblera des gouvernements, le secteur privé et des partenaires de la société civile pour s’engager sur des actions spécifiques et annoncer des engagements financiers, politiques et de programmes qui permettront d’accélérer l’égalité des sexes et feront progresser les droits des femmes. Jamais depuis la quatrième conférence mondiale sur les femmes en 1995, où 47 000 participants et militants s’étaient rendus à Pékin, le monde ne s’est réuni pour prendre des mesures ambitieuses qui auront un impact considérable pour les femmes et les filles.

« Le monde se bat pour l’égalité des sexes depuis des décennies mais les progrès sont lents. C’est maintenant l’occasion de relancer un mouvement et d’apporter un réel changement », a déclaré Melinda French Gates, coprésidente de la Fondation Gates. « La beauté de notre combat pour l’égalité des sexes est que chaque être humain en tirera profit. Nous devons saisir ce moment pour bâtir un avenir meilleur et plus égalitaire. »

Le forum se déroule à un moment critique. Bien que nous ayons constaté des progrès au cours du dernier quart de siècle, nulle part au monde les femmes ne sont sur un pied d’égalité avec les hommes. Des vagues d’opposition aux droits des femmes ont émergé et des obstacles structurels à l’égalité des sexes et à la santé des femmes existent toujours.

L’engagement de 2,1 milliards de dollars de la Fondation au cours des cinq prochaines années fera progresser les activités dans trois domaines : l’indépendance économique, la santé et le planning familial et l’accélération de l’accession des femmes à des postes à responsabilité. Le financement comprend :

  • Indépendance économique : 650 millions de dollars sur cinq ans :  ce financement, qui s’inscrit dans le prolongement des travaux actuels de la Fondation sur l’indépendance économique des femmes, soutiendra les collectifs d’indépendance des femmes, renforcera l’économie des soins, améliorera l’inclusion financière des femmes et réduira les obstacles au travail rémunéré.
  • Planification familiale et santé : 1,4 milliard de dollars sur cinq ans :  cette somme réaffirme et élargit l’engagement de la fondation en faveur du planning familial et de la santé des femmes, en mettant l’accent sur l’augmentation des options et de l’accès aux contraceptifs et le soutien à un réseau de partenaires du planning familial, notamment le Partenariat pour l’approvisionnement en fournitures du FNUAP, le Planning familial 2030, le Mécanisme de financement mondial et la nouvelle initiative Shaping Equitable Market Access for Reproductive Health.
  • Accélération du leadership des femmes :  100 millions de dollars sur cinq ans / 230 millions de dollars sur 10 ans : il s’agit d’un tout nouvel engagement financier visant à accélérer l’inclusion des femmes dans les rôles de direction, principalement dans les domaines de la santé, du droit et de l’économie. Il comprend une contribution à un nouveau fonds mis en place par Co-Impact qui vise à démanteler les obstacles systémiques à l’égalité des sexes et au leadership des femmes et des filles dans le monde.

« L’égalité des sexes doit être au cœur des efforts mondiaux visant à réaliser des progrès vers les Objectifs de développement durable », a déclaré Bill Gates, coprésident de la Fondation Gates. « La priorité accordée à l’égalité des sexes n’est pas seulement la bonne chose à faire, elle est essentielle pour lutter contre la pauvreté et les maladies évitables. Le Forum Génération Égalité est une occasion de tenir les dirigeants responsables afin que nous puissions nous assurer que tout le monde, partout, ait la possibilité de vivre une vie saine et productive. »

Aujourd’hui, la Fondation Gates a également publié de nouvelles données qui montrent que les inégalités causées par la pandémie augmentent à un rythme alarmant, en raison des perturbations des services de santé pour les femmes, des pertes d’emplois dans les secteurs où les femmes sont sur-représentées et une forte augmentation des besoins en matière de soins et d’autres tâches non rémunérées. « Les répercussions de la pandémie ont contribué à priver les femmes et les jeunes filles de leurs chances de réussite », a déclaré French Gates

Selon l’Organisation internationale du Travail :

  • Le chômage des femmes a augmenté de 9 millions en 2020 par rapport à 2019 et devrait encore augmenter de 2 millions en 2021. Cette tendance n’est pas observée chez les hommes, qui devraient voir le chômage revenir à son niveau pré-pandémique en 2021.
  • En 2021, le nombre total d’emplois féminins dans le monde devrait rester de 13 millions inférieur à son niveau de 2019. En revanche, le nombre total d’emplois masculin devrait lui revenir à un niveau proche de celui de 2019, exacerbant ainsi les inégalités existantes au sein de la population active.

De nouvelles données d’Eurasia Group soulignent également que les politiques d’égalité entre les sexes peuvent alimenter la reprise économique mondiale à la suite de la pandémie de COVID-19 :

  • En donnant accès aux services de garde d’enfants aux femmes du monde entier qui en sont actuellement dépourvues, on pourrait générer jusqu’à 3 billions de dollars de PIB supplémentaires chaque année en leur permettant d’intégrer la population active.
  • La mise en place de programmes de transferts monétaires à l’échelle mondiale pourrait sortir jusqu’à 100 millions de femmes de la pauvreté absolue, définie comme le fait de vivre avec moins de 2 dollars par jour.

« Les femmes et les filles étaient déjà confrontées à des obstacles uniques à leur pleine participation à la vie sociale et économique et les dernières données montrent que la pandémie n’a fait qu’accentuer les disparités entre les sexes », a déclaré Mark Suzman, PDG de la Fondation Gates. « Chaque point de ces données représente une femme qui se bat pour un avenir meilleur et ce financement reflète notre engagement de longue date à soutenir toutes les femmes dans leur combat pour un monde plus juste et plus égalitaire. »

La fondation s’est engagée en faveur du planning familial et de la santé des femmes depuis ses débuts, il y a plus de 20 ans. Depuis près d’une décennie, elle soutient des partenaires dans le monde entier pour éliminer les obstacles structurels auxquels les femmes et les filles sont confrontées et pour faire avancer l’indépendance économique des femmes. L’égalité des sexes est au cœur des travaux de la Fondation et la Division de l’égalité des sexes vise à accélérer les progrès vers un monde plus égalitaire.

À propos de la Fondation Bill & Melinda Gates

Guidée par la conviction que chaque vie a une valeur égale, la Fondation Bill & Melinda Gates s’efforce d’aider tous les individus à mener une vie saine et productive. Dans les pays en développement, elle vise à améliorer la santé des populations et à leur donner la possibilité de se sortir de la faim et de l’extrême pauvreté. Aux États-Unis, elle cherche à faire en sorte que tous les individus, en particulier ceux qui ont le moins de ressources, aient accès aux opportunités dont ils ont besoin pour réussir à l’école et dans la vie. Basée à Seattle, Washington, la fondation est dirigée par le PDG Mark Suzman, sous la direction de Bill Gates et Melinda French Gates.

Contact média  :  media@gatesfoundation.org